« Damn dis-moi » et « Girlfriend » : le nouveau clip de Chris(tine and the Queens)

Puissance : Nous pourrions résumer ce nouveau clip en un mot. Mais on a d’autres choses à ajouter.

Depuis huit jours, nous bougeons la tête au son de « Damn dis-moi » ou « Girlfriend ». Aujourd’hui nous allons pouvoir décoincer le reste du corps. Que ça fait du bien !
Ce jeudi 24 mai, Christine and the Queens aka Chris nous a dévoilé le clip qui accompagne les premiers singles des futurs albums.

« Que faire de l’énergie que j’perds »

Et bien elle en a encore suffisamment pour danser ! On nous avait promis sueur et sensualité… on les a !
Un décor simple, un ciel orange (décidément on ne réglera pas notre télévision cette fois ci encore). Une spécificité qui a fait ses preuves sur l’album précédent et qui semble être signée pour ce nouveau chapitre. On reconnaîtra ici le minimalisme de Christine, qui est d’ailleurs la directrice artistique de ce clip.

« Little boy, you’re a man. Little man, you’re a King »

On savait déjà que la french canaille aimait l’Amérique et New-York, en voici la preuve irréfutable. Cette bande de jeunes ? Ces chorégraphies ? Ces couleurs ? Ça ne vous évoque rien ? Allez on vous aide : West Side Story ou l’histoire de deux groupes rivaux dans le quartier de Upper West Side à Manhattan.

Voici donc Chris, le chef de bande : ce personnage puissant, musclé, sans genre que nous décrivait Héloïse, nous faisons enfin sa connaissance et nous en sommes ravis ! « Little man, you’re a King » lui va déjà très bien.

© New-York Daily News

On note également une autre référence :  ces images célèbres d’ouvriers travaillant sur les buildings de la Grande Pomme (voir photo)

Attardons-nous sur la chorégraphie, entièrement conçue par Chris et La Horde, un collectif de danse dont on vous invite à découvrir le travail. Les mouvements sont plus bruts, plus physiques, moins poétiques. C’est nouveau et ça nous plait ! Mais une chose n’a pas changé : c’est la synchronisation des gestes. Toujours aussi impressionnante à observer. Aussi, pour les déjà nostalgiques de Chaleur Humaine, vous pourrez voir un petit clin d’œil à « Saint Claude » à 1min57, très précisément.

Par ailleurs, ce clip nous permet de croiser une partie de la nouvelle équipe, composée de danseurs et danseuses, qui accompagnera les mélodies G-funk et les mots plus suaves de l’artiste. Ils et elles seront présent.e.s lors des prochains concerts.

Dans les interviews de ces derniers jours, Chris répète que sa prochaine tournée sera « travaillée à l’os ». On sait maintenant ce qu’il nous reste à faire… des étirements pour suivre le rythme des prochaines chansons ! Il faut bien le dire, de l’énergie nous en avions perdue depuis novembre 2015 (date de notre dernier concert), nous étions même rouillés. Voilà qui devrait nous aider à nous remettre d’aplomb !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.