Chaleur Humaine : les chiffres du succès

On perçoit un succès à l’enthousiasme du public ou aux concerts sold-out mais il est souvent difficile d’obtenir des données chiffrées et fiables. Heureusement pour nous, quelques titres de presse se sont penchés sur le sujet. Souvenez-vous : en début d’année dernière, nous avions relayé les chiffres du BureauExport pour les ventes internationales de Christine and the Queens en 2015… C’était déjà pas mal. Depuis, la reine a vu sa carrière décoller à l’étranger. Ce n’est pas un succès d’estime, ni même un succès tout court : c’est un carton !

Le site MusicBusiness WorldWide s’est intéressé d’un peu plus près au succès de l’album « Chaleur Humaine » à travers le monde, notamment grâce à l’analyse d’Emmanuel de Buretel, le fondateur et dirigeant de Because Music (le label de Christine).

Près d’un million de copies vendues

Christine and the Queens accompagnée de ses danseurs lors de l’Apple Music Festival en septembre 2016 à Londres. Photo : Andrew Whitton © Apple

L’agréable surprise de cet article, c’est ce chiffre : « Chaleur Humaine » s’est vendu à près d’un million d’exemplaires, tous pays confondus. Précisément, l’album s’est vendu physiquement (c’est à dire au format CD ou vinyle) à 970 000 copies dans le monde entier.

Autre chiffre, très impressionnant :  il a été écouté plus de 194 millions de fois sur les plateformes de streaming type Spotify ou Deezer. Les analystes estiment que ce taux d’écoute équivaudrait à 129 000 albums vendus supplémentaires.

Christine and the Queens a aussi signé le meilleur démarrage en Angleterre pour un premier album, puisqu’il s’y est écoulé à plus de 160 000 exemplaires à ce jour.

Un succès pour les critiques et le grand public devenu maintenant incontestable avec ces chiffres. « Chaleur Humaine », qui n’avait pas été « réfléchi en terme de singles » comme le dit Christine and the Queens, a pourtant su devenir un succès populaire. Comment ? Le site MBW nous en dit un peu plus…

Les raisons du succès international de « Chaleur Humaine »

Premier point : Christine and the Queens et son perfectionnisme. Ce n’est plus un secret pour personne, l’artiste a le contrôle sur son projet et décide de la direction que doit prendre ce dernier. Emmanuel de Buretel confirme :

Christine and the Queens au Apple Music Festival en septembre 2016 à Londres. Photo : Andrew Whitton © Apple

Elle n’est pas seulement perfectionniste quand il s’agit de sa musique, elle travaille tout autant quand elle doit chorégraphier ses performances. Après son énorme succès en France, elle a pris la décision de ré-enregistrer son album en Anglais et de remixer la musique un peu différemment pour le public britannique. Le label a ensuite pris le temps de développer, avec succès, le projet de Christine and the Queens pour un public plus large.

En effet, voici un deuxième point important : l’équipe derrière la chanteuse est là pour la promotion de l’album (comprenez faire connaitre l’artiste auprès des radios, chaînes TV, magazines) ou encore trouver des dates de concerts. On l’oublie souvent mais c’est un travail de fourmi, comme le rappelle le fondateur de Because :

La clé pour un label indépendant international est de maintenir une synergie entre les équipes de Because à Paris et Londres, les équipes de Your Army Radio and TV (dont le travail est de faire découvrir de nouveaux artistes aux DJ américains et britanniques), Adrian Read qui s’occupe des relations presse et Corida Concerts (qui s’est occupé de la tournée de CATQ en France et à l’étranger). Cela a été un grand soutien dans le succès de Christine à l’étranger, en aidant au développement du projet et en travaillant main dans la main avec le label.

Bien évidemment tout ce travail s’est fait en collaboration avec Christine et en respectant son projet :

Nos équipes ont fait en sorte de soutenir Christine and the Queens, à travers ses clips, ses spectacles et ses chansons, en harmonie avec sa créativité et son talent.

The (happy) end

Enfin, on apprend que Christine and the Queens terminera l’exploitation de « Chaleur Humaine » en Angleterre en sortant le titre « iT » en single. Emmanuel de Buretel conclut :

Elle aurait pu continuer les concerts encore un an mais après plus de deux ans de promotion et près d’un million d’albums vendus, elle sentait qu’elle avait besoin de se lancer dans la création d’un nouveau projet. Elle espère enregistrer beaucoup de nouvelles chansons et Because se réjouit de l’accompagner dans la prochaine étape de sa carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *