Christine cover-girl pour le magazine « Attitude »

Christine and the Queens, cover girl pour le magazine "Attitude" (photo © Dustin Condren)Christine and the Queens a en ce mois de décembre les faveurs du magazine LGBT Attitude, l’équivalent anglais de feu-Têtu. L’occasion de redécouvrir le joli shooting photo réalisé par Dustin Condren sur les toits de New York, originellement pour Loud and Quiet. (ci-dessous)

Côté interview, franchement pas grand-chose de nouveau à se mettre sous la dent… On vous a tout de même traduit quelques passages « frais » et qui livrent de nouveaux détails sur le futur second album de Christine et sur ses à-côtés :

Attitude : Quand vous vous regardez dans le miroir, qu’y voyez-vous ?

CATQ : Un « work in progress » (travail en cours, NdT). (…) J’ai un problème avec l’idée même d’avoir un visage. C’est bizarre dit comme ça mais c’est parce que je suis angoissée à l’idée que mon corps ne reflète pas mes émotions. Je fais une fixation sur les métamorphes et autres créatures qui peuvent se métamorphoser ou évoluer. Avoir le même visage m’ennuie mais je m’y accroche et il finira couvert de rides et de replis. Ce n’est pas très fun mais je m’y fais. J’aimerais pouvoir littéralement le remodeler, me voir dans le miroir et dire « Oh merde ! » en découvrant le résultat. C’est pour ça que j’adore le maquillage, notamment le contouring : vous pouvez dessiner un autre visage sur le vôtre. Parfois je fais du contouring seule chez moi, juste pour voir ce que cela donne.

Attitude : Vous seriez prête à faire de la chirurgie esthétique ?

CATQ : Ça va vous paraître contradictoire mais, du point de vue de Christine, je dois accepter ce avec quoi je suis née : ce visage de petit garçon qui m’obsède. Je ne crois pas que je vais évoluer en ce qui concerne mon look. Par contre, j’aimerais voir si je peux m’altérer. Peut-être qu’il me manquera un doigt ou une oreille sur la pochette du second album, ou peut-être que j’aurai des ecchymoses. Le public est habitué à ça avec les rock stars masculines dont le visage raconte souvent l’histoire. On se dit : « Oh regarde, il s’est défoncé pendant des années… Il a l’air en meilleure forme maintenant, mais la drogue l’a ravagé ! » Tout ça pour dire que je travaille sur l’apparence qui accompagnera mon deuxième album. Je veux avoir plus d’abdos, plus de muscles. Je fais de la gym 5 jours par semaines, c’est un vrai engagement. Quand je vais à la salle de sport, je vois tous ces mecs qui font des pompes et je veux en faire autant. Ça me rend d’autant plus agenré même s’il y a un côté macho qui me plait. J’ai envie d’être une fille macho, je trouve ça assez subversif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *